Demain la future Chevalerie : PDF Imprimer Envoyer

Lorsque le temps sera passé...
Lorsque le combat sera fini...
Lorsque nous aurons sauvé l'Occident du matérialisme et des banques.
Lorsque le Roi assurera la paix pour nos enfants...
Nous reposerons dans la paix du seigneur, l'épée et l'écu à nos côtés...
Fiers descendants des chevaliers et Camelot du Roi de demain...
Notre esprit rejoindra l'armée céleste de Baudouin IV, le roi lépreux, qui chevauche avec Jehanne et Du Guesclin...
Sur nos gisants de pierre ils graveront :"Ils combattirent avec honneur..."

Comme pour les Français dont l'idéal reste la chevalerie, un grand nombre se perdra dans le matérialisme, parce que leur esprit sera obstrué et qu'un jus de navet coule dans leurs veines mais il restera quelques preux pour tenir et lutter, afin que chevalerie reste...Si des cosaques se laissent attirer par le souvenir et qu'ils ne vivent plus que de cela, c'est qu'ils ne méritaient pas un tel héritage. Je pense que parmi des jeunes certains retrouveront en eux le souffle qui animait leurs ancêtres.

Notre jour viendra disent les Irlandais "Tiocfaidh àr là"...

Nous sommes enfants de La Grèce antique, comme de Rome et du monde Celtique. Nous sommes fils de Baudouin IV, le roi lépreux, de Saint Louis et de Du Guesclin...Jehanne guide nos bannières vers la victoire. L'adversaire est plus dangereux que jamais. Il est subtil et s'installe en nous. Il se nomme individualisme et matérialisme. Le champ de bataille est planétaire car l'ennemi déploie ses armées d'un nouvel ordre mondial qui assouvit et détruit les peuples...Son programme est celui de l'esclavage des hommes, de la numérotation de la vie et l'anéantissement de la nature pour plus de profit...Il te faudra vaincre d'abord en toi la dépendance au monde marchand. Il te faudra retrouver ta liberté et la vie communautaire avant d'entrer en résistance contre cette armée antisociale. Et puis nous libérerons les peuples en leur ouvrant les yeux, en leur redonnant leur citoyenneté que les Etats-ripoux ont confisqués...

Notre Jour Viendra...Tiocfaidh àr là

Frédéric Winkler

 
Main page Search Contacts Search